01/12/2008

Le Conseil Communal de La Bruyère vote la facturation différenciée

 

Le jeudi 27 novembre dernier, le Conseil Communal de la Bruyère a décidé (majorité contre opposition) de mettre en place une tarification différenciée entre ceux qui acceptent la puce et ceux qui ne l'acceptent pas (voir les deux document en bas de cet article).

 

"Subtil" procédé : pour éviter la critique, la commune prétend qu'elle ne fait pas payer plus cher ceux qui refusent d'utiliser la puce (elle continue à facturer à tout le monde le service à 1€ de l'heure) mais qu'elle donne un avantage à ceux qui acceptent la puce (la commune leur comptabilise le temps de garderie à la minute entamée).

Mais il y a bien surfacturation : jusqu'à présent, le temps était compté par quart d'heure entamé. Désormais, ceux qui refusent la puce devront payer le temps de garderie à la demi-heure entamée.

 

Petit calcul :

La différence entre les deux modes de calcul du temps de garderie peut aller arbitrairement de 0€ à 0,48€ (29 minutes) suivant les heures d'arrivée des parents  soit un  surcoût annuel possible de 0€ à 82,8€ par enfant si on compte une base de 180 jours d'école. Cette différence potentielle est doublée s’il va à la fois à la garderie du matin et à celle du soir.

Faut-il se dire que tout a un prix ? Que le refus du badge peut coûter arbitrairement de 0€ à 82,8€, voire 165,6€ de plus par enfant et par an ? Alors qu'il n'y a pas de refus du système informatisé ? Que le travail des accueillantes n'en est pas réellement affecté ?

 

Pour rappel, le scannage des badges n'est pas essentiel dans le procédé de comptabilisation informatisée puisque les accueillantes ont la possibilité d'encoder manuellement les présences sur leur PDA (petit appareil électronique qui leur sert à encoder les heures d'arrivées et de sorties) aussi vite qu'en scannant un badge (saisie semi-automatique, pour ceux qui connaissent).

Et c'est aux directeurs d'écoles que revient le rôle de signaler (irais-je jusqu'à dire "dénoncer" ?) à la commune les parents qui acceptent et qui refusent la puce car c'est la seule façon de le savoir (preuve s'il en est que ça n'affecte pas le système)

 

Alors soyons honnête jusqu'au bout : il est vrai qu'il est toujours loisible pour les parents, sans être surfacturé par rapport aux autres, de laisser ce badge à leur trousseau, en évitant ainsi son contact avec leurs enfants...

Néanmoins, je trouve vraiment malheureux et lamentable que depuis juin dernier, lors de l'adoption de ce système, la commune de La Bruyère soit restée inflexible et sourde aux voix qui se sont élevées dans la commune et à l'extérieur, mettant en garde contre la banalisation de ce genre de procédé, rejointes en cela par la Ligue des Droits de l'Homme

(www.liguedh.be/web/Press_Commuique.asp) et prises en considération par la Commission de la Protection de la Vie Privée

(http://puceslabruyere.skynetblogs.be/archive-month/2008-10) qui les a relayées.

 

 

Décision du Conseil Communal (cliquez pour agrandir)

 

Règlement taxes garderies-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Règlement taxes garderies-2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15:38 Écrit par Jean Louyest (un parent d' dans Général | Lien permanent | Commentaires (23) |  Facebook |

Commentaires

C'est tout simplement scandaleux, inhumain !!!
Nous nous voyons déjà tous imposer la puce avec notre carte d'identitée, bientôt on se verra obliger de la porter sous la peau comme nos animaux domestique.
Et le monde se tait et obtempère, c'est une honte !!! Merci monsieur pour votre blog

Écrit par : Benjamin | 03/02/2009

Ce qui est scandaleux, c'est tout le foin fait autour de cette excellente initiative. L'émission "Au quotidien" et toutes ces gesticulations inutiles représentent de la désinformation organisée. Et la RTBF tombe dans le panneau. A moins qu'elle ne soit de connivence. Je les savais à gauche mais pas extrême gauche. Pauvre Wallonie.

Écrit par : Georges S | 03/02/2009

La ligue des droit de l'homme devrait plutôt s'intéresser à ce genre de blog où l'on peut écrire n'importe quoi ! ça, c'est une véritable atteinte aux droits de l'homme.

Écrit par : Lucien | 03/02/2009

Que d'énergie dépensée dans de tels combats stériles ! ça, c'est faire du vent pour rien. Les autres, ils agissent. Ils appliquent l'écologie du résultat !

Les puces ne dérangent que quelques puristes en mal de bonnes idées.

Écrit par : Elio | 03/02/2009

Voilà pourquoi j'ai quitté ce groupe ! Heureusement que le ridicule ne tue pas...

Écrit par : Nadine | 03/02/2009

Vous vous êtes donnés le mot ? Chers Georges S, Lucien et Elio,

Je vous invite à lire mon commentaire à l'article annonçant l'émission "Au Quotidien". J'y ai fait un résumé pas trop long à lire...

(pour Nadine, je n'ai pas compris votre message, si vous pouviez préciser qui vous êtes et/ou de quoi vous parlez)

Bien à vous

Jean

Écrit par : Jean Louyest | 03/02/2009

La manipulocratie fait son entrée à La Bruyère ! ou quand 1 % des parents s'octroient tous les droits !!!

Écrit par : Jean-Yves | 03/02/2009

Qui est au pouvoir à La Bruyère ? Le MR je suppose. Cette idée est trop géniale !

Écrit par : Jean-Yves | 03/02/2009

Mais, finalement, qu'avez-vous contre ce système qui permet aux surveillantes d'exercer leur rôle avec encore plus d'attention ? La catastrophe de Termonde ne vous y encourage pas ? Je ne comprends pas ?

Écrit par : Antoinette | 03/02/2009

mwa je sui contr les puce. Je trouve que ca robotise les relassions ecole famille

Écrit par : Jean | 03/02/2009

moi ossi je sui cont. ca va rentre no enfant foux

Écrit par : Jean | 03/02/2009

Ne pourrait-on pas imaginer une implantation sous cutanée avec possibilité de raccord à MP 3 ?
Trop géniale votre idée.

Écrit par : Jean-Marc | 03/02/2009

Pourrais-je rencontrer les initiateurs de ce projet pour tenter de le mettre en oeuvre dans mon école ?

Nous avons le même soucis que vous, à savoir comment rendre ces garderies moins chères.

Écrit par : Maryanne | 03/02/2009

Un blog contre les puces ? J'en cherchais justement un. Mon chat en est rempli. Vous pouvez m'aider ?

Écrit par : Basile | 03/02/2009

J'ai rien compris moi ? Pourquoi s'opposer à ce système qui permet de faire gagner de l'argent aux parents ???

Écrit par : Rodolphe | 03/02/2009

J'ai relevé une multitude de contradictions dans ce reportage télévisé.

Toute cette polémique me paraît orientée. Mais contre quoi ? Contre qui ?

Écrit par : Rodolphe | 03/02/2009

Rien de constructif dans ce qu'avance Monsieur Louyest ? Aurait-il perdu le nord ?

Écrit par : Arnaud | 03/02/2009

Que de temps perdu !!!!!!!

Masturbation intellectuelle tout cela.

Écrit par : Arnaud | 03/02/2009

Que d'inepties voire de mensonges dans ce reportage. Mais était-ce un reportage ou une propogante? Elle est belle notre chaine nationale!
Que d'énergie déployée pour et par 2% de parents... N'avez-vous que ça à faire?
Vous faites un choix, assumez-le. Mais n'essayez pas à n'importe quel prix et par n'importe quel moyen de créer une polémique qui n'existe que pour vous. Si c'est dans un but politique, ça fait grand cirque!!


Écrit par : isabelle | 04/02/2009

J'imagine que vous n'avez ni GSM, ni carte Bancontact ? Car figurez-vous qu'avec ça on peut aussi vous traquer et vous ficher... Dois-je prévenir la ligue des droits de l'homme ?

Écrit par : Alex | 04/02/2009

Je pense que c'est le fait que les parents ne connaissent pas le dossier en profondeur qui peut rendre l'affaire dangereuse.. Moi même etant un jeune, résidant à la Bruyère et connaissant au moins un minimum le dossier sur les "puces" (qui dois-je le rappeler sont des badges,..) , dites vous qu'elles ne sont pas plus dangereuses que les cartes sim de vos gsm,.. alors entre puce sous la peau et badge, ce n'est plus une marge, c'est un fossé! J-B

Écrit par : J-B | 04/02/2009

pourquoi critiquer un système approuvé par la plupart des parents? Et qui permet de gagner du temps en plus ?!

Écrit par : Edouard | 04/02/2009

Bonjour,

Si ces commentaires sont à prendre au pied de la lettre (j'ai un doute), je suis effaré par leur contenu. Y a-t-il vraiment si peu de gens capables de se rendre compte de ce qui se met en place petit à petit? On s'est déjà habitué à l'idée d'avoir des caméras à tous les coins de rue (en tout cas en ville), aujourd'hui on s'habitue à l'idée de prendre les transports en commun avec des cartes traçables, puis à l'idée de porter une puce sur soi, puis nous trouverons normal ("parce que ça fait gagner du temps et de l'argent!") de nous l'implanter et de l'implanter à nos bébés. Et nous oublions que si Hitler avait disposé en son temps de tous ces moyens de contrôle de la population nous serions probablement encore sous le régime nazi. Nous oublions aussi que la démocratie n'est pas un droit acquis à tout jamais, et que ce n'est certainement pas en donnant à quelque pouvoir que ce soit la possibilité de contrôler tous nos mouvements que nous préserverons nos libertés.

Et que dire du développement psychique des enfants mis sous surveillance constante? N'importe quel pédopsychiatre pourra vous dire que la possibilité pour un enfant de se soustraire de temps en temps à la surveillance est importante pour qu'il se développe harmonieusement, n'en déplaise aux adeptes du risque zéro.

J'aimerais savoir quelles sont les contradictions, mensonges et inepties relevés dans le reportage?

Et bon courage à vous, monsieur Louyest. Vous me semblez bien seul à réfléchir au monde que nous nous préparons.

Écrit par : Marc D.S. | 05/02/2009

Les commentaires sont fermés.